4 conseils pour réussir au passage vers le flex office

Comment entretenir un climat agréable au bureau ?

Comment entretenir un climat agréable au bureau ?

Le flex office offre des avantages à la fois pratiques et économiques. Dans cet article, vous allez non seulement comprendre le concept, mais aussi apprendre à gérer le passage au flex office.

Flex office : kesako ?

Avant de pouvoir transiter vers le flex office, il est bon de comprendre le concept. Alors, qu’est-ce que c’est ? Ce concept est apparu en France il y a peu de temps. On parle notamment de flex-office, de bureau flexible et de desk sharing.

Ici, il ne s’agit pas seulement d’un réaménagement de vos bureaux, mais surtout d’une révolution dans votre mode de travail. Le flex office offre des avantages à tous les niveaux.

En vous tournant vers ce choix, vous optimiserez grandement votre espace de travail. En effet, le flex office vous permettra de mieux profiter des espaces non utilisés.

Ce sera également l’occasion d’augmenter votre productivité. Le flex office priorise le mode de travail en « projet », c’est-à-dire, que seul le projet est priorisé. Ce qui augmentera considérablement le rendement de chaque équipe.

Conseils pour réussir le passage au flex office

Parlons maintenant de la transition vers le flex office. Pour vous aider dans ce cadre, voici quelques conseils :

1. Les habitudes des collaborateurs

Le premier pas lors de l’installation de votre flex office est de bien connaitre les habitudes des collaborateurs. Après tout, le flex office fait appel à la mutualisation, c’est-à-dire, qu’il y aura plus de personnes dans un même lieu. Ainsi, il sera indispensable de prendre en compte les habitudes de chacun afin d'adapter les bureaux en fonction et de ne pas brutaliser cette transition.

2. Les espaces collaboratifs

Il est également important de valoriser les espaces collaboratifs. On parle notamment des espaces faciles d’accès où les collaborateurs pourront travailler aisément. Comme exemple, il y a la bibliothèque, les bulles phoniques (phone box), l'espace de détente ou encore les salles de réunions. L’objectif étant de diversifier ces espaces collaboratifs. Ainsi, les travailleurs pourront plus facilement s’approprier l’espace.

3. La phase test

Procéder à une phase test est primordiale afin de savoir si votre transition se déroule dans de bonnes circonstances. Cela vous permettra de voir les points positifs et négatifs de ce passage au flex office. Il ne faut pas oublier que vous avez besoin de temps pour atteindre la qualité que vous attendez. Patience et observation !

4. Le top management

Lors de votre démarche de transition, il est important d’embarquer le top management. Cependant, le flex office n’est pas seulement une action immobilière. Il s’agit surtout d’une nouvelle manière de voir le management. Les managers doivent se prêter à la démarche et appliquer également les règles pour une réussite sur le long terme.


Avec MyFlexOffice, vous pourrez compter sur une transition réussie sans avoir à vous soucier des détails. Vous pourrez profiter de différentes prestations annexes qui sont déjà inclus dans votre contrat quel qu’il soit. On parle notamment de l’entretien, de la maintenance, des travaux et bien d'autres services. Bien entendu, des conseils vous seront prodigués tout au long de chaque démarche pour vous permettre d’atteindre la réussite que vous préconisez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *